J’ai commencé à appeler cette qualité de relation qu’on construit avec la terre « Tantra de la Terre ». Car c’est ce que nous faisons en profondeur quand nous communions avec Pachamama : nous tissons notre énergie dans la matrice et l’histoire de cette terre. Doucement nous allons commencer à reconnaître la signature de notre âme, les cultures et lieux qui font partie de notre histoire, de notre lignée, notre héritage spirituel et nos vies passées.