Rencontre avec les dauphins de la Mer Rouge

Mon histoire avec les dauphins est celle d’une grande retrouvaille qui s’est faite en plusieurs étapes. Ils se sont réintroduits dans ma vie à partir du moment où j’ai commencé à organiser des soins énergétiques. Je fonctionnais et je fonctionne toujours, lors de ces soins, de façon entièrement intuitive et j’œuvre avec les énergies et les présences qui apparaissent durant le soin, qui sont donc à chaque fois différentes, car ils varient en fonction de la personne qui reçoit le soin. À un moment donné de mon parcours, l’énergie des dauphins a commencé à apparaître pendant certains soins. Ce fut surprenant pour moi de voir et ressentir leurs présences, car je ne connaissais pas encore tellement leur énergie et je n’avais pas forcément l’habitude de travailler avec l’énergie des animaux comme certains thérapeutes peuvent le faire. Ce que j’ai pu constater au fur et à mesure de ces rencontres et collaborations, c’est qu’ils se présentaient surtout quand il y avait besoin de guérir l’enfant intérieur de la personne, quand il y avait un manque d’amour de soi ou de joie de vivre ou pour aider à guérir des problèmes qui étaient survenus à l’accouchement (pour les mamans) ou à la naissance.

Petit à petit, ils ont commencé à me passer des messages, à me communiquer certains enseignements et je ressens vraiment que leur présence m’a aidé à développer et peaufiner mes capacités en soin énergétique de différentes façons. Pendant une de leurs interventions ils m’ont également fait savoir qu’ils aimeraient que je vienne les rendre visite. La première rencontre «physique» s’est faite quand nous sommes allés, Jean-Baptiste et moi, dans une réserve écologique en Bolivie qui est située sur un des affluents de l’Amazone. C’est là que j’ai eu mon premier contact télépathique en présence des dauphins et dans ce premier échange ils m’ont clarifié certaines choses sur leur façon de rentrer en contact avec les êtres humains et la façon dont ils nous perçoivent. Depuis ce contact riche en enseignements, j’ai la chance et l’opportunité de déjà être retourné plusieurs fois dans la Baie de Sataya en Égypte pour les revoir. À chaque fois je ressens ces rencontres comme de grandes retrouvailles et je ressens toujours autant d’émerveillement de voir les dauphins jouer et nager ensembles.

Les moments passés dans l’eau avec eux sont des moments de grâce, je déborde de tendresse quand une maman dauphin s’approche pour montrer son bébé, je joue avec la joie de vivre d’un enfant quand un groupe de jeunes dauphins m’invitent au jeu en me lançant des méduses (pauvres méduses, j’avoue) et j’apprends davantage plus sur eux quand on entre en conversation de façon télépathique ou en échangeant des sons, des chants et des rires dans l’eau.

Ce que les dauphins font pour nous

Quelque chose change, lâche, s’ouvre quand on est à leur contact. Je n’oublierai jamais la première fois qu’un dauphin est venu nager à côté de moi et que nous avons passé un moment ensemble, connectés avec le regard, cœur à cœur et âme à âme et qu’on nageait ensemble comme si on était devenu un seul être. On n’est plus pareil après. La façon dont je le traduis, c’est que le dauphin vous reconnaît dans votre entièreté, vous accepte et accueille tel que vous êtes et vous aime ainsi. Il voit jusqu’à votre source et vous aime de façon inconditionnelle. Il y a totale absence de jugement et ça, pour un être humain, c’est rafraîchissant. Une telle rencontre nous reconnecte à cette capacité de bienveillance active à l’intérieur de nous.

Ce qui est facile à détecter, c’est que leurs interventions aident à ouvrir et guérir le cœur des gens et que leur jeu inspire beaucoup de joie de vivre et initie le jeu également au sein des groupes de gens qui vont à leur rencontre. Ils sont toujours généreux avec toutes les personnes dans l’eau et ils donnent exactement ce dont chaque personne a besoin. Après plus ou moins deux jours passés en leur présence, il y a une nouvelle dynamique de groupe qui s’installe sur le bateau, une fluidité qui apparaît dans les échanges et dans le fonctionnement du groupe de gens en tant qu’entité à part entière : la joie et le jeu ressentis dans l’eau s’invitent également au sein du bateau. C’est comme si tout le monde se branchait sur une longueur d’onde commune après un certain temps, ce qui fait que la communication se fait plus ouvertement, honnêtement et depuis le cœur. On voit d’ailleurs l’effet à long terme quand on regarde les équipes des bateaux qui sont dans un esprit de jeu d’enfant la plupart du temps.

Un autre comportement que j’ai découvert au fur et à mesure des rencontres est le suivant : parfois les dauphins décident de rester tous ensemble en groupe, de nager au même rythme et ils commencent à tracer des cercles autour des gens. Ce que je vois à ces moments-là est d’une beauté qui me fait retenir mon souffle, digne d’un film de magie: je vois qu’ils projettent des couleurs et des formes géométriques autour des gens. Je ressens que ce sont des soins d’harmonisation qu’ils font pour tout le groupe, car il y a de réels changements dans l’énergie des gens par la suite. Parfois ces soins sont ciblés, comme à une occasion spécifique dont je me rappelle, où j’ai vu et ressenti que le soin se concentrait sur le deuxième chakra et déclenchait des guérisons de traumatismes et déséquilibres au niveau des relations sexuelles et j’ai perçu un certain degré de guérison pour tout le groupe à ce niveau-là. La guérison était différente pour chaque personne en fonction de la capacité et volonté d’accueil dans le moment présent.

 

Photo prise par Jean-Marie Ghislain à Sataya Bay – Égypte

 

Ce que nous pouvons faire pour les dauphins

Souvent, quand on parle des rencontres entre dauphins et humains, on parle de l’effet bénéfique pour les êtres humains, mais qu’est-ce que nous pouvons faire pour eux ou leur donner ? Je tiens à l’importance du mouvement de donner-recevoir, c’est ce qui crée l’équilibre dans la vie et dans les échanges et alors que les dauphins donnent sans attentes et de façon inconditionnelle, il y a aussi des choses que nous pouvons faire pour eux. Tout d’abord, on peut aider à sauvegarder leur environnement physique et leur santé en utilisant que des produits de soin bios quand on est sur un bateau ou quand on va dans l’eau (mais ceci dit, même sur la terre c’est la meilleure option), d’utiliser une quantité modérée de crème solaire, car la plupart des crèmes solaires sont nocives pour les récifs et pour les animaux marins (personnellement, j’ai une peau très blanche et fragile, mais en lieu de me tartiner de couches épaisses de crème solaire je choisis plutôt de me protéger avec un t-shirt) et en évitant de toucher les dauphins.

Puis, nous pouvons faire en sorte que la rencontre se passe de façon agréable pour eux en adaptant notre comportement. Juste en utilisant notre bon sens et en nous mettant à leur place, on comprend facilement qu’il ne vaut mieux pas trop s’approcher des dauphins quand ils se reposent et qu’ils préfèrent qu’on ne leur plonge pas dessus, mais que ce soit mieux de les approcher du côté pour qu’ils nous voient arriver. Puisque les dauphins sont des êtres sensibles qui communiquent par télépathie, notre état d’être va grandement impacter la façon dont ils nous perçoivent et l’impact de notre présence sur eux. Plus nous sommes calmes et centrés, moins nous sommes intrusifs ou dérangeants pour eux. Plus il y a de l’agitation, de la tristesse ou de la colère dans notre énergie, dans nos pensées ou moins notre état d’être est harmonieux, plus on va « polluer » l’environnement des dauphins avec notre énergie. C’est donc une bonne idée de prendre un moment pour méditer ou faire quelques exercices de respiration pour se calmer et pour retourner dans l’axe avant d’aller dans l’eau. Ça sera d’autant plus facile pour les dauphins de vous approcher quand vous êtes dans un état de sérénité et joie et ils pourront plus facilement communiquer avec vous. Si vous souhaitez vraiment rentrer en lien avec les dauphins, concentrez-vous sur 1 dauphin à la fois et établissez un contact énergétique et visuel avec lui, en lieu de vouloir voir et regarder tous les dauphins au même temps. Si un dauphin ressent votre attention et votre concentration, il y a de fortes chances qu’il réponde à cette attention. Si, par contre vous regardez à gauche, à droite, vous nagez en bas, en haut, à gauche et à droite en essayant de suivre tous les dauphins au même temps, votre dispersion va faire en sorte qu’aucun dauphin ne pourrait vraiment rentrer en lien avec vous. Les dauphins aiment rencontrer les humains et nous pouvons faire en sorte que ces rencontres soient plus équilibrées et qu’on ne vient pas juste «prendre» leur énergie en ayant l’attitude juste.Notre comportement a un impact sur eux. Ils retirent beaucoup de joie et de bien-être à nous voir joyeux et nous sentir harmonieux à l’intérieur de nous et de voir l’entente au sein d’un groupe de gens. Nous avons par exemple fait le test de nous connecter ensembles en tant que groupe dans l’eau et de méditer ensembles avant d’aller dans l’eau et le retour du groupe des dauphins a été remarquable, ils ont passé beaucoup de temps avec notre groupe et avec chaque personne individuellement à la suite de cette expérience (les contacts étaient plus proches, plus intenses et duraient plus longtemps que d’habitude). Et puis, nous pouvons aussi émettre des intentions de bien-être, de bonheur, d’amour, etc. à leur égard ou envoyer des intentions de préservation et de protection envers la mer Rouge dans laquelle ils vivent. Pendant le dernier voyage, j’ai par exemple émis une invitation pour un soin, à deux reprises, au cas un dauphin aurait besoin d’une attention particulière. À chaque fois, quelques secondes après que j’avais envoyé mon intention, un dauphin a ralenti et s’est mis à nager à côté de moi. Je lui ai alors fait un soin, comme je le fais sur des êtres humains, jusqu’au moment où le dauphin repartait dans le groupe.

Animaux et humains, nous pouvons alors mutuellement nous apporter des choses et il y a beaucoup à apprendre en rétablissant une communication équilibrée et régulière entre nous.

Les prochains voyages avec les dauphins sont organisés en juillet 2018, pour plus d’infos contactez-nous via contact@anais-jeanbaptiste.com

♣ Si vous souhaitez partager cet article, vous êtes évidemment bienvenu de le faire en citant clairement l’auteur et le site source de l’article: « Cet article a été écrit par Anaïs Theyskens pour le site www.anais-jeanbaptiste.com  » Merci pour vos partages ♣

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *