Pèlerins de la Terre

Un pèlerin ou une pèlerine est une personne croyante ou spirituelle qui entame un voyage vers un lieu de dévotion, un lieu sacré sur cette planète. Le pèlerin entame un pèlerinage comme parenthèse dans sa vie, son pèlerinage est un voyage vers soi, une opportunité pour mieux se retrouver, se reconnecter au divin en soi et autour de soi. Un pèlerinage amène le pèlerin à faire le bilan de sa vie, à faire le tri entre ce qui est essentiel et ce qui est superflu et lui donne la possibilité d’enlever les couches qui le séparent de son vrai soi pour revenir à quelque chose de plus simple, plus authentique, plus juste.

Le concept de pèlerinage est de tous les temps et existe dans toutes les cultures. Des pèlerinages connus sont les pèlerinages des musulmans vers la Mecque ou le pèlerinage d’origine chrétienne qui part de Bruxelles ou du Puy-st-Velay et qui va vers la ville de Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne. Il y a des lieux de pèlerinage qui sont plus voués au culte du féminin sacré tel que Chartres, Saintes-Maries-de-la-Mer, la Sainte Baume ou Lourdes, il y a des lieux de pèlerinage celtique/druidique tels les cercles de pierres ou dolmens qu’on retrouve en abondance sur les terres de la Bretagne ou en Grande-Bretagne, il y a des pèlerinages égyptiens qui vont à la rencontre des grands temples et des pyramides. Il y a des sites de pèlerinage partout dans le monde, pensons à Arunachala en Inde, Ayers Rock en Australie, le Lac Titicaca en Pérou et Bolivie, Glastonbury en Angleterre, etc. Des sites qui exercent un magnétisme presque inexplicable sur les gens, des lieux qui ne sont pas entièrement interprétables avec le cerveau et qui ont besoin d’une ouverture de cœur pour vraiment être compris.

La grande différence entre un pèlerin « classique » et un pèlerin « de la terre » est que pour le dernier le voyage n’a ni début bien défini ni fin. Il est dans cette quête de reconnexion à chaque instant de la vie. Au-delà de la connotation religieuse de certains lieux ou les appartenances culturelles, la terre entière est source d’enseignements et représente une opportunité pour se reconnecter au divin. Un pèlerin de la terre est un chercheur de vérité qui approche sa vie entière comme un grand pèlerinage, un voyage vers l’extérieur et à l’intérieur de soi qui provoque un processus de transformation intérieure sans fin. Il ou elle ne cesse jamais d’évoluer ni d’apprendre. En lieu du bâton de marche, les outils du pèlerin de la terre sont une curiosité insatiable et l’esprit de l’émerveillement. Tout ce qu’il apprend sur le monde qui l’entoure, chaque nouveau lien qu’il tisse de son vivant, le rapproche alors de sa propre essence.

Chroniques des Pèlerins de la Terre

Le nom de la nouvelle rubrique sur notre site s’appelle « Chroniques des pèlerins de la terre ». C’est une chronique de vidéos, animée par nous deux sur différents sujets qui nous passionnent. Nous vous y partagerons le récit de nos propres pèlerinages vers les lieux sacrés de cette terre, mais aussi l’histoire de notre éveil, ainsi que les enseignements que nous avons reçus et recevons toujours grâce à ce chemin de vie.
Nous sommes conscients que chaque personne sur cette terre peut faire miroir pour d’autres personnes et donc être source d’enseignement. L’intention de cette rubrique est d’être une source d’information et de soutien pour les personnes qui souhaitent vivre une vie consciente et authentique et qui désirent assumer un rôle actif dans la transition vers un mode de vie plus harmonieux, plus humain, plus connecté.

Retrouvez notre première chronique ci-dessous sur le sujet de l’éveil:

Chronique 1: L’éveil

Photo: Caleb Jones

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *