J’ai reçu des questions sur la 5G et mes ressentis sur le sujet et j’ai décidé de partager un message reçu des dauphins de la mer Rouge il y a un an. La communication avec les dauphins se fait de façon télépathique, ils ne communiquent pas nécessairement avec la voix (même s’ils sont capables de faire beaucoup de bruit), ils communiquent surtout avec des fréquences et la projection d’images. Je communique avec eux depuis plusieurs années et je les vois aujourd’hui comme une ressource importante au sujet de la conscience planétaire et des maîtres de la conscience du cœur.

Pour situer le contexte, nous emmenons des groupes pour rencontrer les dauphins d’Égypte depuis des années et nous voyons ces rencontres comme d’importantes opportunités d’apprentissage. Ils nous rappellent notre vraie nature, mais au-delà de cela ils nous reconnecter au pouvoir du cœur et une guérison profonde et éclosion ont lieu pour les gens du groupe à chaque fois.

L’année dernière j’ai commencé à remarquer une différence dans les dauphins, ils étaient plus fatigués et je ressentais que certains d’entre eux n’allaient pas bien physiquement. Plusieurs fois, lors des baignades en groupe (d’humains) pour rencontrer le groupe des dauphins, un des dauphins venait me séparer du groupe et me signalait de le suivre. Chaque fois il m’emmenait voir un autre dauphin qui lui était couché, immuable, sur le sol marin et la demande était clairement d’aider ce dauphin et de lui faire un soin. Je restais avec le dauphin en question, me connectant à lui et lui envoyant une énergie de guérison jusqu’à ce qu’il bougeait de nouveau et s’en allait. Cela m’a grandement bouleversé, j’aime les dauphins comme ma famille et cela m’a provoqué de la détresse de les voir dans cet état. Donc j’ai commencé à me poser des questions. Qu’est-ce qui s’était passé ? Pourquoi ils étaient autant épuisés ? Ma première pensée était que c’était à cause de la pollution, à cause d’une augmentation de tourisme et des visiteurs. Je me suis dit qu’il fallait peut-être ne plus y aller. Je me suis dit qu’il fallait peut-être ne plus y aller.

Voici ce qu’ils m’ont communiqué :

« Nous avons beaucoup de joie à rencontrer les gens qui viennent ici, cela nous permet d’accompagner l’humanité dans son processus de guérison, d’ouvrir les cœurs et de faire en sorte que les gens soient moins nocifs pour leur environnement quand ils rentrer chez eux. Nos rencontres nous permettent de vous étudier, de vous ressentir, de voir de quelle façon les humains évoluent, quelle direction l’humanité prend et cela nous permet de contribuer notre graine, de porter notre pierre à l’édifice du Nouveau Monde.
Cela nous permet de rester au courant de ce qui se passe sur les terres. Car évidemment nous sommes très bien au courant de ce qui se passe dans les eaux, nous sommes tout le temps en communication avec les baleines et dauphins des autres eaux et autres parties du monde, mais nous n’avons pas le même accès à la terre. Du coup, les humains qui viennent ici nous permettent d’accéder à cela. Nous les lisons telles des bibliothèques et nous voyons tout ce qu’ils ont vécu, les souvenirs qu’ils portent, les lieux où ils sont allés. Nous sommes étonnés et émerveillés de la grande variété d’expériences que vous vivez et qui existe entre les êtres humains. …

Ce dont nous souffrons le plus est le manque de conscience et la fermeture de cœur des humains. Si vous souhaitez faire quelque chose pour nous, ça serait d’ouvrir le cœur et de vous entre-aider, d’agir comme un tout, comme des individus agissant pour et depuis le tout. Ou comme tu le dirais toi, de déposer les armes et de vivre en paix.
Cela ne changerait rien pour nous si les choses s’améliorent dans la mer Rouge, mais la même chose n’est pas vraie pour d’autres endroits sur la planète. Nous souffrirons tant que nos frères et sœurs dans les eaux ou sur les terres souffrent. Vous arrivez à diviser la réalité, à la mettre en différents cases et territoires, mais pour nous toutes ces frontières n’existent pas. Tout est un tout, tout est unifié et tant que le TOUT ne va pas bien, nous le sentirons et nous subirons les effets.

Cela faisait sens pour moi, mais n’expliquait pas pourquoi leur état s’était autant détérioré depuis l’année précédente. Et puis ils m’ont expliqué que ce n’était pas la santé de la planète, mais la santé de l’humanité qui s’était fortement détériorée et qui avait augmenté la pression que ressentaient les dauphins et qui les fatiguait.

Les dauphins sont des êtres d’une conscience très haute. Ils ont accepté rester sur la planète pour aider l’humanité à accéder une conscience supérieure, les assister dans leur évolution. Quand ils rencontrent des humains, ils commencent automatiquement à les guérir en envoyant des fréquences harmoniques qui harmonisent le corps, esprit et mental des gens. Une grande partie de leur « œuvre » est l’expansion du cœur, mais l’autre partie importante de leur travail est qu’ils ouvrent et activent la glande pinéale. Cette glande est notre antenne « spirituelle », quand on l’active on accède à nos capacités extrasensorielles, notre intuition, notre multidimensionnalité. Une des conséquences de l’éveil de consciences dans notre monde est que les glandes pinéales de beaucoup de gens se sont fortement activées au cours des dernières années, après une longue période d’inactivité.

“Quelque chose a été mis en place qui commence à fermer les glandes pinéales des gens. Leurs organismes expérimentent beaucoup de stress, particulièrement le cerveau. L’humanité expérimente une « attaque » de fréquences négatives et pour se protéger, la glande pinéale qui est très sensible à des fréquences et vibrations se referme ou se désactive en certains cas.
Depuis quelques mois, nous devons mettre beaucoup plus d’énergie et d’effort dans nos soins. Cela prend plus de temps, plus d’énergie de réactiver la glande pinéale à cause de l’armure qui se construit autour pour la protéger contre cette pollution énergétique. »

Ce qu’ils m’ont montré comme étant la source de cette « attaque » était un réseau d’ondes et fréquences négatives, un réseau de fréquences négatives qui s’activait sur toute la terre, baissant la fréquence et l’énergie vitale de la majorité de gens sur la planète.

Related posts / Articles relatifs

Pin It on Pinterest