Comment se protéger dans les expériences mystiques, les voyages astraux, les méditations et soins?

Il y a 10000 techniques de protection spirituelle et psychique, mais la clé la plus importante est de comprendre d’abord qu’il n’y a aucune séparation entre le monde spirituel et le monde physique/matériel. La loi hermétique transmise par Toth dit: « Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut. » – ce qui veut dire que tout ce qui existe dans le monde visible trouve son écho, son miroir dans le monde invisible. Car, nous ne pouvons rien créer qui n’existe pas déjà comme un potentiel dans le monde spirituel/invisible. Nous ne pouvons pas non plus nous couper du monde invisible et vivre une vie purement matérielle. Nous pouvons créer cette illusion, certes, et y croire très fortement, mais cela reste une illusion.

Nous sommes d’abord, et pour la plus grande partie, des êtres spirituels incarnés temporairement dans notre corps physique actuel. Si le monde spirituel agit comme le monde matériel (ou plus correctement le monde visible agit selon les mêmes règles que le monde invisible) alors nos mécanismes de protection et préservation de notre énergie et espace devraient être les mêmes pour les deux circonstances. C’est à dire: plus nos barrières spirituelles, mentales et psychiques sont en place, moins nous serons manipulables. Nous renforçons nos barrières en plaçant des limites saines, en clarifiant qui nous sommes, en clarifiant nos valeurs, ce qui est acceptable ou pas acceptable pour nous. Quand nous renforçons notre signal, notre fréquence source, nous diminuons les chances que d’autres énergies nous font vaciller ou nous envahissent. Quand notre signal est flou: nous ne savons pas qui nous sommes, nous n’avons pas de valeurs claires, nous sommes déconnectés de notre fréquence source – ce sera facile pour d’autres énergies – visibles et/ou invisibles d’influencer nos pensées, notre énergie et nos prises de décisions.